Yvelines : l’entraîneur de foot soupçonné d’avoir violé plusieurs jeunes joueurs

Un père de famille de 46 ans est poursuivi pour viols, tentative de viols, agressions sexuelles et corruption de mineurs sur des joueurs de foot du FC Magnanvillle qu’il entraînait.

Un éducateur apprécié de parents, un entraîneur respecté des enfants. Et pourtant : Alain a été placé en détention vendredi soir après avoir été présenté aux magistrats du parquet de Versailles.

Cet homme de 46 ans est poursuivi pour viols, tentatives de viol, agressions sexuelles et corruption de mineurs sur plusieurs jeunes du club de football de Magnanville qu’il entraînait. Il a été interpellé ce jeudi à son domicile de Mantes-la-Ville, une commune voisine.

Ce père de famille encadrait l’équipe des U 16, des footballeurs âgés de 14 à 16 ans, depuis plusieurs années. « Un gars dévoué, sérieux, motivé », confie un membre du club, dépité.

Au moins cinq victimes

L’enquête confiée à la sûreté départementale a permis d’identifier au moins cinq victimes. Il y en aurait toutefois plus selon des sources internes au club qui compte 450 licenciés. « Pour l’instant, il y a cinq victimes recensées, pour des faits qui pourraient remonter à 2017 voire 2016 », indique une source judiciaire.

Les policiers le soupçonnent de s’être « attaqué », chez lui, à plusieurs adolescents du club. Il aurait également abusé d’un ado au sein de Selmer, l’entreprise dans laquelle il exerçait comme technicien et maître d’apprentissage.