Villeurbanne : Dénoncé par son petit garçon, un père de famille arrêté pour violences conjugales

Il a fallu plus de deux mois aux enquêteurs pour l’interpeller. Car le suspect était parti au Sri Lanka après avoir été dénoncé par son petit garçon. La brigade de Sûreté urbaine a arrêté jeudi après-midi à Villeurbanne, un père de famille d’une quarantaine d’années, soupçonné de violences conjugales.

Le 4 novembre, le suspect aurait très violemment frappé son épouse. La voyant envoyer un texto et pensant que le message était destiné à un autre homme, il lui aurait subitement arraché le téléphone des mains, avant de le jeter à plusieurs reprises et de se ruer sur elle, indiquent les enquêteurs. Coup de poing porté au visage, coups de pied envoyés à la tête, la victime, qui a subi 15 jours d’ITT, a été frappée sous les yeux de son fils de 7 ans.

Mandat d’arrêt

Le lendemain, l’enfant du couple, manifestement traumatisé par ce qu’il avait vu, s’est confié à l’école, rapportant ce dont il avait été témoin. Mais la police n’a pu appréhender son père tout de suite puisque l’homme était parti entre-temps au Sri Lanka. Un mandat de recherche a été lancé à son encontre, poursuit la Sûreté du Rhône.

Placé en garde à vue en fin de semaine dernière, le suspect a reconnu la dégradation du téléphone mais a nié les violences, déclarant au cours de son audition avoir seulement poussé son épouse qui se serait cognée. Il a été écroué en attendant de comparaître ce lundi devant la justice.