Yvelines: l’homme soupçonné d’avoir poignardé à mort son ex-compagne mis en examen et écroué

Un homme de 38 ans soupçonné d’avoir tué son ex-compagne a été mis en examen et écroué. Dans la nuit de mardi à mercredi, il aurait fait irruption au domicile de cette dernière à Ecquevilly dans les Yvelines, avant de la poignarder à mort.

Un professeur de fitness de 38 ans a été mis en examen pour avoir tué, dans la nuit de mardi à mercredi à Ecquevilly (Yvelines), son ex-compagne et gravement blessé deux de ses proches, a appris l’AFP, ce samedi, auprès du parquet de Versailles.

L’homme, qui a reconnu les faits, a été placé en détention provisoire. Il était entré par effraction chez son ex-compagne, experte-comptable de 34 ans.

“Il voulait vérifier qu’elle était seule, qu’elle n’avait pas de nouvelle relation” depuis leur séparation fin 2019, a-t-il expliqué aux enquêteurs, selon une source proche du dossier.

Il s’en est d’abord pris à la sœur de 20 ans de son ex-compagne qu’il a poignardée et menottée. Michaël P. est ensuite monté à l’étage où se trouvait son ex-compagne Mélanie avec son nouveau compagnon, 27 ans, et les a poignardés tous les deux, tuant la jeune femme.

Déjà condamné pour violences sur son ex-compagne

Le compagnon et la sœur de cette dernière avaient été transportés à l’hôpital dans un état critique. Leurs jours ne sont désormais plus en danger, a précisé la source proche du dossier.

L’homme, qui avait pris la fuite avec la voiture de son ex-compagne, avait été arrêté près de Lyon quelques heures après les faits grâce à la géolocalisation de son téléphone.

Michaël P. avait déjà été condamné pour des violences sur sa précédente compagne, en 2015. 

Depuis le début de l’année, au moins huit femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex, selon un décompte de l’AFP. En 2019, l’agence a recensé au moins 126 cas, soit une femme tous les trois jours en moyenne.