Assises d’Aix : condamné à vingt ans de prison pour le meurtre d’Agathe, 97 ans

Si les jurés n’ont pas retenu l’altération du discernement de Jean-Christophe Bonnald au moment des faits, ils lui ont infligé cinq ans de moins que la peine requise par l’accusation

Jean-Christophe Bonnald, 42 ans, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle hier par la cour d’assises, à Aix, pour avoir étranglé Agathe, 97 ans, le 7 juillet 2017, dans son HLM des Olives à Marseille (13e).

“C’est la perpétuité qui est encourue pour le meurtre d’une personne vulnérable, avait rappelé l’avocate générale Ferrier en préambule de ses réquisitions.

C’est l’un des crimes les plus graves.” Écartant l’absence d’intention de tuer, “l’axe de la défense”, elle avait souligné que s’il existe “des gestes qui entraînent la mort sans forcément être accompagnés d’une intention d’homicide, ce n’est pas le cas de la strangulation”. “Il dit que son objectif était de la faire taire…