Affaire du petit Tony à Reims : le procès finalement renvoyé

La cour d’assises de la Marne devait se pencher dès ce mardi sur le calvaire de Tony, cet enfant de 3 ans mort à Reims en 2016 après des coups violents et répétés. Les avocats de la défense ont demandé le report du procès pour protester contre la réforme des retraites.

Après la mort de Tony 3 ans, en novembre 2016 à Reims, le procès de son beau-père et de sa mère doit s’ouvrir ce mardi 11 février devant la Cour d’assises de la Marne. 

Une demande collective de renvoi a été formulée par les avocats de la défense. La présidente de la Cour d’assises a réagi et  estimé que “ce serait grave pour ce dossier qui serait renvoyé en 2021”. L’avocat général s’était lui aussi opposé à la demande de renvoi. Selon lui “tout le monde attend que justice passe, personne ne doit avoir le sentiment d’une prise d’otage.

Dans un premier temps la cour a délibéré et décidé que le procès devait être maintenu. La présidente a rejeté la demande des avocats en grève. 

Mais l’avocat général a ensuite constaté l’impossibilité de juger l’affaire. La cour vient de se retirer une nouvelle fois. Il est finalement reporté à la prochaine session de l’année 2021.