Budapest : un touriste de 25 ans, originaire du Pas-de-Calais, tué à coups de couteau

Clément Bouly a été tué samedi matin, sans raison apparente, dans les rues de la capitale hongroise. Son meurtrier présumé a été interpellé.

Comment le week-end en amoureux à Budapest, la capitale hongroise, s’est-il transformé en tragédie totalement imprévisible? Clément Bouly, un jeune étudiant de 25 ans, originaire de Nouvelle-Église (Pas-de-Calais), a mystérieusement été tué samedi matin à coups de couteau, en pleine rue, à Budapest, rapporte La Voix du Nord. Son meurtrier présumé a été interpellé par la police. Il aurait expliqué avoir agi en raison « d’une mauvaise journée ».

Clément Bouly était parti en week-end avec sa compagne afin de fêter son anniversaire. Le jeune étudiant en master de direction artistique web et de management de projet à Efficom Lille allait avoir 26 ans le dimanche 9 février.

Le samedi matin, peu après 6 heures, il décide de quitter l’appartement loué en centre-ville de Budapest pour aller acheter un petit-déjeuner. Mais pour une raison qui reste encore inexpliquée aujourd’hui, le jeune homme va croiser le chemin d’un inconnu, un autre touriste, un Américano-britannique, qui va l’attaquer à coups de couteau sans véritable raison.

Un meurtre gratuit ?

Clément Bouly ne survivra pas à ses blessures. C’est sa petite amie, inquiète de ne pas le voir revenir qui découvrira l’horreur de la scène en partant à sa recherche. La jeune femme, qui réside à Marcq-en-Baroeul, avait offert ce week-end en Hongrie à Clément Bouly pour son anniversaire précise France 3 Hauts-de-France.

Clément Bouly, 25 ans, tué en pleine rue à Budapest (France 3 Hauts-de-France)

Le suspect du meurtre, âgé de 26 ans, a été arrêté quelques heures après les faits. Face aux policiers, il aurait déclaré ne plus se souvenir du drame avant de justifier son acte par le fait d’avoir « passé une mauvaise journée ».