Il menace de s’immoler par le feu après que son anniversaire a été annulé en raison du coronavirus

Si le coronavirus fait des ravages en Chine, il crée également des situations insolites comme l’illustre l’histoire de cet homme qui a menacé de s’immoler par le feu après avoir appris qu’il devait annuler son anniversaire en raison du coronavirus.

C’est Le Soleil qui rapporte cette nouvelle complètement inattendue. En effet, un habitant de la ville de Chongquing, située dans le sud-ouest de la Chine, avait prévu de fêter son anniversaire en grand à la fin du mois de janvier. Il avait notamment organisé un grand banquet pouvant accueillir l’ensemble des personnes qui lui sont chères. 

Malheureusement pour lui, le coronavirus s’est propagé à une vitesse folle et cette situation inquiétante l’a forcé à annuler son anniversaire en raison du risque de contagion entre les invités. Une annulation qui s’est faite en vertu de la loi temporaire qui interdit tous les rassemblements en Chine pour éviter de favoriser la propagation du virus.

L’homme de 59 ans qui se faisait une joie de fêter son anniversaire en grande pompe est tombé de haut lorsque les autorités chinoises lui ont signalé qu’il allait devoir annuler ses célébrations. Une nouvelle qu’il n’a pas du tout bien pris. En effet, Le Soleil indique qu’il est allé devant son comité de quartier pour poser un geste fort montrant son désaccord avec une telle décision.

Ainsi, il s’est équipé d’une ceinture de pétard et s’est aspergé le corps d’essence et a menacé de s’immoler par le feu s’il n’obtenait pas l’autorisation de pouvoir organiser sa fête d’anniversaire. Finalement, ses menaces n’iront pas plus loin et l’individu demeure en bonne santé. Par contre, il a été accusé de trouble à l’ordre public, précise le quotidien.

Le Soleil souligne que le coronavirus fait des ravages en Chine. Depuis le début de l’épidémie, il a tué 1100 personnes et en a contaminé plus de 45 000 personnes.