Evry-Courcouronnes : Wissem a disparu, elle fête aujourd’hui ces 17 ans sans sa famille

L’adolescente a disparu le 31 juillet alors qu’elle avait quitté son domicile de d’Evry-Courcouronnes pour se rendre à Villabé où elle travaillait.

Essonne. Wissem, 16 ans, a disparu il y a un peu plus de deux mois en allant au travail. DR

Samira, la maman de Wissem 16 ans, qui a disparu entre Evry-Courcouronnes et Villabé le 31 juillet, est passée le 19 novembre dernier dans l’émission Crimes et faits-divers de Jean-Marc Morandini sur NRJ12. 

Et aujourd’hui après plus de 6 mois, elle n’a aucune nouvelle de sa fille.

Samira, mère de Wissem, ne sait plus à quel saint se vouer.

Face à l’incertitude, elle exprime de vives inquiétudes : « On ne sait pas où elle est, on ne sait pas avec qui, on n’a pas de témoin, la police ne nous dit rien, on ne sait pas par où commencer ».

Les multiples actions menées, à savoir des distributions de tracts et des messages sur Facebook, sont restées jusque-là infructueuses. Il n’y a aucune trace de l’adolescente. Wissem ne donne aucun signe de vie.

Aujourd’hui c’est une terrible épreuve pour sa maman, car Wissem fête ses 17 ans. Sans sa famille, ses proches et amis. Ce sentiment de se sentir seule et désemparé, et peu aider par la justice, Samira reconnaît aujourd’hui que son histoire aussi terrible quel soit, est identique aux autres familles de disparus.

Sa mère remue ciel et terre pour tenter de la retrouver.

Délaissée, et incomprise, cette mère de famille remue ciel et terre pour savoir ce qui a bien pu se passer pour sa fille.

Bezons, c’est le dernier endroit où a borné le téléphone portable de l’adolescente qui s’est mystérieusement évanouie dans la nature. « A part ces messages, nous n’avons aucune nouvelle crédible malgré les appels à témoins », poursuit la maman.

Un téléphone qui borne dans le Val d’Oise endroit où Wissem n’avait pas du tout l’habitude d’aller est toujours suspicieux, mais elle aurait très bien pu le perdre, ou encore avoir été victime d’un vol à l’arraché avant que celui-ci ne soit éteint.

L’espoir fait vivre heureusement pour cette mère de famille qui souhaite que de nombreux partages lui permette de recueillir des témoignages fiables.

Une piste avait émergé, il y a quelques semaines, mais celle-ci s’est écroulé lorsque la jeune fille croyant apercevoir Wissem sur des caméras de vidéo-surveillance, n’était pas la sienne.

Le 31 juillet dernier, Wissem doit se rendre chez Body minute dans le centre commercial de Villabé où elle a commencé à travailler début juillet en vue d’une formation d’esthéticienne en alternance. L’adolescente est partie à 7h30 de chez elle pour aller prendre le bus en gare d’Evry-Courcouronnes. Elle n’est jamais arrivée dans le centre de beauté. Ce n’est que vers 16 heures que les parents sont alertés de la disparition de leur fille. Le patron les appelle. Il vient d’apprendre par des employés que Wissem n’est pas venue travailler.

L’enquête a été confiée à la sûreté départementale de l’Essonne après avoir été pendant un mois sur le bureau des policiers du commissariat d’Argenteuil, la dernière trace GPS menant à Bezons.

Aussi difficile que cela soit, Samira garde l’espoir que sa fille est en sécurité, mais aimerait la retrouver, lui dire combien elle l’aime et combien elle attend son retour. Ces 17 ans, aujourd’hui sont un calvaire, notre rédaction l’ayant contacté ce jour, ressentira une forte émotion en ce jour si symbolique pour Samira. Elle finira par être accompagné d’une amie très proche de Wissem, qui elle aussi cherche des réponses à cette mystérieuses disparition.

A l’en croire, c’est la première fois que Wissem ne donne pas de nouvelles depuis aussi longtemps. Elle est donc persuadée que sa fille a fait une mauvaise rencontre, d’autant plus qu’elle s’est coupée de ses amis et a fermé ses comptes sur les réseaux sociaux.

L’info Rédaction : N’hésitez pas à vous rendre sur notre Chaîne Youtube pour visionner notre vidéo.

Retrouvez l’interview inédite de Samira qui s’exprime sur la disparition de Wissem :