Le policier violeur d’enfants s’est suicidé en prison

Un homme, âgé de 44 ans, s’est suicidé mardi dans sa cellule de la maison d’arrêt d’Epinal, dans les Vosges.

Ce policier a profité de l’absence temporaire de son codétenu, parti à la bibliothèque, pour se pendre à son lit. Il avait déjà tenté à deux reprises de mettre fin à ses jours.

Ce gardien de la paix avait été interpellé avec son épouse le 26 septembre dernier. Il était soupçonné d’abus sexuels sur des mineurs avec la complicité de sa compagne, une institutrice.

Une nièce a indiqué avoir été agressée sexuellement. Une commission rogatoire internationale a également été délivrée pour tenter d’identifier de potentielles victimes en Asie.

Le couple était en effet habitué de la Thaïlande où il effectuait du tourisme sexuel.

C’est un signalement d’Europol qui a permis d’identifier le couple. Des images pédopornographiques ont été retrouvés sur les ordinateurs du couple.

L’enseignante, suspendue par l’Education nationale, demeure mise en examen pour pédophilie. Elle a indiqué aux enquêteurs s’adonner à ces actes « par amour » pour son compagnon.

Laisser un commentaire