Florianne poignarde à mort son mari violent : les jurés ont conclu à la légitime défense

Florianne Harelle, 32 ans, a comparu cette semaine devant la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle pour le meurtre de son compagnon. 

Les faits se sont déroulés le 28 novembre 2016 dans un appartement de Longuyon. 

Ce jour là, elle a tué son concubin, âgé de 27 ans, d’un coup de couteau en plein cœur. 

Elle a été acquittée vendredi par la cour d’assises, les jurés ayant estimé qu’elle était en état de légitime défense. L’avocat général avait requis 8 ans de prison. 

“Je suis bien sûr très satisfait car la légitime défense est très difficile à obtenir, il faut une proportionnalité, et là en l’occurrence elle avait un couteau et son compagnon n’était pas armé” a déclaré Me Jean Kopf, l’avocat de la jeune femme. 

La jeune femme était victime de violences conjugales récurrentes, à tel point qu’elle était parfois surnommée “la dalmatienne” par ses amies car elle était couverte de bleus. 

Après plusieurs semaines à subir les coups, lors d’un nième épisode de violences, tétanisée par la peur, Florianne s’est saisie d’un couteau et a poignardé son compagnon en plein cœur. Ce dernier décèdera le lendemain des suites de ses blessures. 

Le parquet général a 10 jours pour faire appel.