Pour assassiner sa femme enceinte, il piège leur porte avec un système électrique…

Palm Coast (États-Unis).

Fort heureusement dans cette histoire, un drame a été évité.

“C’est l’un des cas les plus bizarres de violence domestique que j’ai vu dans ma carrière”. Ces mots sont ceux du shérif Rick Staly. Il faut dire que c’est effectivement une incroyable affaire sur laquelle enquête la police de Palm Coast, en Floride.

Fin décembre, Michaël Wilson, un Américain de 32 ans a tenté d’assassiner sa femme, Ashley, 29 ans, alors enceinte. Mais le trentenaire n’a pas fait dans la facilité. Il a tenté de l’électrocuter. Et pour cela, il a élaboré un plan machiavélique à la MacGyver…

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, ce dernier a relié grâce à une pince un dispositif électrique à la serrure de la porte. Si Ashley avait inséré la clé et touché la poignée, elle se serait pris une décharge de près de 120 volts. Elle avait plus de 80 % de chance de mourir, note un expert interrogé par les médias américains.

Mais alors pourquoi Michaël a-t-il voulu tuer sa femme? Selon les premiers éléments, Ashley avait demandé le divorce le 6 décembre dernier. Tout porte donc à croire que son mari n’a pas supporté la nouvelle et a voulu se venger.

Toutefois, Michaël avait donné malgré lui des indices sur son horrible plan. Et c’est grâce à ça qu’un drame a pu être évité. En effet, alors qu’Ashley était absente, et après avoir installé tout le système derrière l’entrée, et bien Michaël a dit à son beau-père de ne laisser aucun enfant toucher la porte d’entrée.

La famille d’Ashley, visiblement très méfiante, a trouvé ça bizarre et a prévenu la police.

Le 26 décembre, les forces de l’ordre se sont donc rendues au 110 White Hall Drive et ont remarqué des traces de brûlures près de la poignée. Un agent a donc décidé de donner un coup de pied dans la porte et là… “une grande étincelle”  a surgi.Des câbles électriques, un chargeur de batterie de voiture avec des pinces seront ainsi retrouvés à l’intérieur de la maison.Plus troublant encore (et pas très malin), le jour des faits, le suspect aurait changé son statut Facebook de “marié” à…“veuf” !

Michaël Wilson a finalement été arrêté le 28 décembre à Knoxville dans le Tennesse, à environ 10 heures de route de son domicile.

Actuellement en attente de son extradition vers la Floride, il est aujourd’hui accusé de tentative d’assassinat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.