GARD: Le soir de la Saint Valentin , il drogue et viole une amie, direction prison

Un homme a été mis en examen et écroué il y a quelques semaines pour un viol survenu le soir de la Saint-Valentin 2019. Le suspect âgé d’une cinquantaine d’années a invité à son domicile une amie avec qui il pratique “des réflexions spirituelles“.

Les deux personnes parlent beaucoup ce soir-là et boivent un peu. Ce que ne sait pas cette femme, âgée d’une trentaine d’années, c’est que son collègue, qui habite un village de la périphérie d’Alès, a mis une forte dose de médicament, du Temesta précisément, dans sa boisson. L’homme a ensuite abusé sexuellement de la victime droguée par le produit.

Un homme qui a reconnu les faits devant les enquêteurs venus l’interpeller près d’un an plus tard en janvier 2020, mais aussi récemment devant un juge d’instruction de Nîmes en charge de cette affaire criminelle. Mis en examen pour viol, il a depuis été écroué.

Si le dossier a rebondi, c’est parce que la victime qui était dans un “état second” pendant plusieurs jours après les faits, a finalement demandé des explications à l’homme qui l’avait invité. Ce dernier lui aurait alors avoué partiellement son implication. ” Mon client a donné des explications devant le juge d’instruction. Il participe activement à la manifestation de la vérité”, affirme maître Baptiste Scherrer, le conseil du mis en cause alors que la procédure se poursuit.