Coronavirus en France : premier décès d’un gendarme

La gendarmerie a annoncé la mort d’un de ses membres jeudi 26 mars. Une première depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France.

Le coronavirus n’épargne personne. Encore moins les professions qui sont en première ligne dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Un gendarme est décédé, a-t-on appris jeudi 26 mars. Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.

Avant lui, plusieurs membres du personnel soignant sont morts dans l’exercice de leur fonction.

A ce jour, l’épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 a fait officiellement 1.331 morts au total en France. Ce mercredi 25 mars, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’une opération militaire qui mobilisera les forces armées pour aider la population touchée par l’épidémie de coronavirus, à l’approche du “pic qui est devant nous”. L’opération est baptisée “Résilience”.