Moselle: Le corps de Ralph Germain retrouvé en forêt

C’est un coup de fil un peu embarrassé qui a mis fin à un mois de recherches pour retrouver Ralph Germain, 55 ans. Deux promeneurs, peu soucieux du confinement et de l’interdiction de se promener en forêt, ont découvert le corps du quinquagénaire dans les bois de Dannelbourg. Ce sont eux qui ont donné l’alerte.

Ralph Germain avait quitté le domicile familial de Lutzelbourg au petit matin du 5 mars , sans rien dire à personne, et ne s’était pas présenté à son domicile. Compte tenu de son profil psychologique fragile, sa famille, redoutant un geste désespéré, avait immédiatement prévenu les gendarmes. Quelques heures plus tard, la voiture de Ralph Germain était découverte sur le parking du stade de Dannelbourg. C’est de là que toutes les recherches étaient parties.

Durant plus d’une semaine, de gros moyens ont été déployés pour retrouver le disparu : survol de la zone par drone et par hélicoptère équipé de caméras thermiques, renfort des équipes cynotechniques , interventions de militaires équipés pour intervenir en zones montagneuses, ratissages au sol, fouille des affûts de chasseurs et des différents abris possibles, appel à témoin… En vain.

Les chiens étaient sur la bonne piste

Seuls les chiens spécialisés dans la recherche de personnes avaient trouvé la bonne piste. Mais deux facteurs ont biaisé la précision de leur flair : d’une part les balades fréquentes de Ralph Germain dans cette forêt de Dannelbourg, laissant plusieurs itinéraires à explorer, d’autre part les conditions météo épouvantables du début du mois de mars effaçant les traces au fil des heures. Avec l’ordre de confinement, les recherches s’étaient arrêtées.

Suite à la découverte du corps, dans une zone dense et éloignée des sentiers balisés, les techniciens de la cellule d’identification criminelle de Metz ont été sollicités pour confirmer qu’il s’agissait bien de Ralph Germain. La dépouille du Lutzelbourgeois sera autopsiée pour déterminer les causes de la mort. Les gendarmes de la brigade de Phalsbourg poursuivent leur enquête.