Insolite: Il montre ses fesses à l’hélicoptère de la gendarmerie et écope de 2 amendes de 135 €

Alors qu’il se promenait tranquillement sans prêter attention aux règles liées au confinement, un homme a aperçu un hélicoptère de la gendarmerie dans le ciel. Au lieu de faire profil bas, le promeneur indiscipliné a baissé son pantalon et lui a montré ses fesses.

Grand mal lui en a pris. La scène s’est déroulée ce mardi vers 15 heures à Ligné (Loire-Atlantique), alors que l’homme se trouvait le long de la voie verte reliant Carquefou à Saint-Mars-la-Jaille, rapporte le quotidien L’éclaireur de Chateaubriand.

Il tente de se cacher dans une haie

Le promeneur pensait sans doute que l’hélicoptère n’allait pas se poser pour venir le contrôler. Il avait raison sur ce point. Mais il n’avait pas anticipé le fait que les gendarmes de la section aérienne de Rennes (Ille-et-Vilaine) étaient en lien avec leurs camarades au sol.

En effet, le dispositif était constitué de deux patrouilles en voiture en plus de l’aéronef. En voyant que l’hélicoptère le suivait, l’homme a compris que la situation allait se gâter pour lui. Il a relevé son pantalon et a tenté de se cacher dans une haie, en vain.

Deux amendes de 135 euros

Une patrouille est venue le contrôler quelques instants plus tard. Il a finalement été verbalisé à deux reprises : « Il se déplaçait sans attestation et n’a pas respecté l’arrêté préfectoral relatif aux espaces verts et littoraux, en lien avec le confinement », explique le chef d’escadron Philippe Mithouard, commandant de la compagnie d’Ancenis.

Le promeneur exhibitionniste a écopé de 270 euros d’amende au total. Les gendarmes ont relevé une dizaine d’infractions ce jour-là durant cette opération de surveillance.