Une pétition pour les hommes victimes de violences conjugales.

La situation n’est pourtant pas si exceptionnelle

Pourtant, si les femmes restent, de loin, les premières victimes de violences conjugales, le cas des hommes battus ou maltraités est moins exceptionnel qu’on pourrait le croire.

149 000 hommes ont été victimes de violences au sein de leur couple en 2012 et 2013, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (qui s’appuie l’enquête de victimisation « cadre de vie et sécurité »).

398 000 Sur la même période, les femmes étaient toutefois bien plus nombreuses à se déclarer victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint et de leur ex-conjoint.

Un rapide calcul des victimes de violences conjugales montre que les hommes représentent donc 27 % des cas de violence conjugales et 17% des cas mortels. La formule – tristement consacrée – : « Tous les trois jours, une femme décède sous les coups de son conjoint » peut toutefois son équivalent pour l’autre sexe : « Tous les 14,5 jours, un homme décède sous les coups de sa conjointe ».

Cette violence, plus taboue, est mal représentée par les statistiques. Les hommes en parlent moins, le déclarent moins. Quand 10 femmes sur 100 déposent plainte suite aux violences qu’elles ont subies, seuls 3 hommes sur 100 osent se tourner vers la justice, toujours selon l’ONDRP.

Alors que les violences faites aux femmes font – à raison – l’objet de plans et de campagnes très médiatisées, il existe peu de structures d’aide aux hommes battus. La première association fondée en 2009, SOS Hommes Battus, affirme recevoir environ 2 500 appels et mails chaque année.

La nature des sévices endurés diffère selon les sexes. Les violences conjugales subies par les hommes sont beaucoup plus souvent physiques que sexuelles.

 Un discours du Président de la République Emmanuelle MACRON fait polémique :

Le 25 novembre dernier, lors de votre discours, vous avez observé une minute de silence en hommage aux femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2016, et à elles seules. De ce fait, vous avez exclu de cet hommage les hommes tués la même année par leur conjointe ou ex-conjointe.

Depuis, certains hommes montent au créneau, et pour causes, ils estiment qu’on parle peu de ces violences commises sur les hommes, et pourtant il y en as.

Les stats le démontre clairement, et certains hommes souhaite que ces violences commises sur les hommes deviennent aussi une cause nationale dont on parle pourtant peu.

Les égalités doivent aussi commencer par parler autant des violences commises sur les femmes que sur les hommes. Il faudrait cesser que ce sujet ne soit que TABOUS…

Ainsi, une pétition à été mise en ligne dernièrement  par le groupe d’étude sur le sexisme afin de faire réagir l’opinion publique et politique sur les sévices que ces hommes subissent.

1 thought on “Une pétition pour les hommes victimes de violences conjugales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.