La mère de l’enfant retrouvé à Arras témoigne : L’agresseur est sous les verrous maintenant

Charline*, la maman du Sarthois de 13 ans retrouvé lundi chez un homme de 21 ans, à Arras, est soulagée. Son fils est rentré à la maison et son agresseur est« maintenant sous les verrous, c’est une bonne chose ». Près d’une semaine après, elle nous livre sa lecture des événements.

>> Lire notre article initiale :  Un jeune Sarthois de 13 ans disparu retrouvé à Arras

Le vendredi 9 février, elle pense que son fils s’apprête à passer le week-end chez un « copain de classe ».

En réalité, il va retrouver un homme rencontré « quinze jours plus tôt sur un site internet de jeux. Ils ont ensuite dialogué par texto. Mon fils n’a pas accès à internet, ni à la maison ni sur son téléphone, mais il a dû trouver un moyen de se connecter. »

Le lundi suivant, l’adolescent ne se rend pas au collège. « Morte d’inquiétude », Charline alerte les gendarmes, qui ouvrent une enquête pour disparition inquiétante.

En exploitant des données téléphoniques et informatiques, ils retrouvent le garçon à Arras le soir même.

Par la suite, l’homme aurait reconnu plusieurs abus sexuels sur le collégien et de nombreux fichiers pédopornographiques auraient été découverts dans son ordinateur. Il a été mis en examen et placé en détention.

« Il a commencé par mettre mon fils en confiance, en l’emmenant à Burger King et au cinéma, avant de refermer le piège sur lui. Ils ont passé le week-end à Angers, à l’hôtel, puis le dimanche soir, il a cassé son téléphone portable et l’a emmené à Arras. C’est un prédateur, gronde Charline. Aujourd’hui, mon fils est suivi psychologiquement. Mais il ne parvient toujours pas à verbaliser ce qui lui est arrivé. »

* Nom d’emprunt

Source le Maine Libre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.