Nîmes : Une femme libérée de prison après avoir tué son conjoint

Catarina Castro, aujourd’hui âgée de 48 ans, va être libérée ce mardi 12 mai, après 4 ans et 7 mois de détention provisoire. La chambre de l’instruction de Nîmes vient de placer cette mère de famille sous contrôle judiciaire.

Son conseil, maître Aoudia, avait demandé la semaine dernière la libération de sa cliente concernant une détention provisoire trop longue. Cette mère de famille est accusée de l’assassinat de son mari, des faits sont survenus en août 2015.

Elle était placée en détention provisoire depuis octobre 2015 et devait être jugée du crime “d’assassinat”, le 16 mars dernier devant la cour d’assises du Gard. Son procès a été renvoyé pour cause de… covid-19 et de confinement du palais de justice de Nîmes. Les deux fils du couple, Mickaël et Jordan Castro, 29 ans et 23 ans, étaient également renvoyés devant les jurés gardois pour la même infraction “d’assassinat”.

Le 1er septembre 2015, un garde forestier qui faisait sa tournée dans la garrigue Nîmoise, à hauteur de l’ancienne route d’Anduze, avait retrouvé le corps d’un homme à moitié carbonisé. Un homme qui sera identifié comme Fakir Badre, un enfant de la ZUP de Pissevin à Nîmes. Sa femme et ses deux enfants ont été mis en cause après l’enquête de l’antenne nîmoise de la police judiciaire.