Maltraitances : 1 an de prison ferme pour avoir brulé ses 5 enfants avec des cigarettes

Lors d’une séparation, qui donnait lieu à un placement des enfants, l’aide sociale à l’enfance intervenant dans ce dossier à juger, découvre que les enfants du couple subissaient des maltraitances de la part du père de famille. Le médecin consultant des enfants au sein du foyer de l’aide sociale à l’enfance est abasourdi, il découvre plus de 26 lésions sur les jambes de la cadette, ressemblant vraisemblablement à des brûlures de cigarettes. Des brûlures qui sont loin d’être des brûlures superficielles, mais aussi des hématomes et des griffures sur le corps des enfants.

Entendu dans le cadre d’une ouverture d’enquête préliminaire, le père avancera qu’il s’agit de piqûres d’insecte, et que les enfants se font mal sans raison. Par contre les enfants, déclareront auprès des services de Police lors de leurs auditions, que « Papa puni sans raison » et que « Papa n’est pas trop gentil ».

Aujourd’hui le père de famille dit consulter un psychologue pour comprendre les raisons de ces sautes d’humeur, se servant des enfants comme pushing ball et parle de geste accidentel du au surmenage de son travail étant agent de sécurité. Pour la partie civile, il s’agit de l’absence d’un cadre éducatif claire, et simple, transformé en véritables châtiments à l’égard des enfants.

Des faits écoeurants pour le procureur de la République adjoint Couvignou qui parle d’arguments de défense stratégique d’un père qui a fait preuve de sadisme en prenant ses jeunes enfants pour des cendriers. Il est demandé une peine de 3 ans dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve, ainsi que la privation des droits civiques, civils et de famille.Pour la défense difficile de défendre un père de famille que l’avocate dira aimant ses enfants, mais qu’il accepte néanmoins la réalité, et que cela lui est insupportable aujourd’hui. Après délibérer le tribunal le condamne à la peine de 4 ans d’emprisonnement, dont 3 ans avec sursis et mise à l’épreuve. Il devra, en réparation de leur préjudice, verser à ses 5 enfants une somme totale de 5 500 € et 800 € pour les frais de justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.