Marc Dutroux a renoncé à écrire aux parents de ses victimes, selon lui il est innocent

VTM a diffusé mardi soir dans son émission “Telefacts” des images de Marc Dutroux filmées dans la prison de Nivelles. Maître Dayez, contacté par Sudpresse, a précisé que son client avait renoncé à écrire aux parents de ses victimes.

Marc Dutroux, 63 ans, devait proposer “sa vérité” dans des lettres envoyées aux avocats des parents de Julie, Mélissa, d’An et Eefje. Ce projet est abandonné. “Il n’a plus le punch pour finir le courrier qu’il avait commencé à écrire aux familles Marchal et Lambrechts”, explique son avocat. Aucun courrier ne sera également envoyé aux parents de Julie et Melissa. “Il est sous médicaments et passe son temps à dormir”, selon Me Dayez. 

“J’ai ressenti une telle hostilité de la part de l’avocat des Russo que je ne veux pas qu’une lettre de Dutroux leur donne l’impression de les harceler”, poursuit Bruno Dayez, déclarant ne pas vouloir “mettre de l’huile sur le feu”.