Clermont-Ferrand : Interpellé pour agression sexuelle, il avait aussi pris près de 700 femmes en photo dans la rue

Un jeune homme est soupçonné d’avoir commis une agression sexuelle sur une étudiante et filmé ou photographié les fesses nombreuses jeunes femmes croisées dans les rues de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Un étudiant de 20 ans a été placé en détention provisoire, ce vendredi, en attendant son procès qui doit se tenir au début du mois de juillet au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand, dans le cadre d’une comparution à délai différé pour « agression sexuelle » et « atteinte à la vie privée ».

Il est soupçonné d’avoir filmé ou photographié à leur insu des centaines de jeunes femmes dans les rues de Clermont-Ferrand, rapporte La Montagne. L’enquête a démarré après le dépôt de plainte d’une étudiante qui dénonçait des faits d’agression sexuelle. Elle accuse un jeune homme de l’avoir suivie dans la rue, puis de s’être collé à elle.

Il nie les faits

En charge des investigations, les policiers de la Sûreté départementale ont interpellé le suspect, jeudi dernier. Au cours de sa garde à vue, le mis en cause a nié les faits qui lui sont reprochés. Toutefois, les enquêteurs ont analysé le contenu de son smartphone et y ont découvert près de 700 photos et vidéos prises à la volée dans la rue.

Les images ont été vraisemblablement immortalisées à l’insu des jeunes femmes qui y figurent. Le jeune homme aurait pris les clichés et les vidéos avec son téléphone, ces dernières semaines. Il zoomait alors « quasiment exclusivement » au niveau des fesses des jeunes femmes, a indiqué le parquet.

Interrogé sur ces clichés, il aurait expliqué vouer une admiration pour la beauté féminine. Son ordinateur et son second téléphone portable ont été saisis et les policiers procèdent à des analyses de leur contenu, relate France Bleu. L’étudiant doit faire l’objet d’une expertise psychiatrique.