Royaume-Uni: L’adolescent avait peur de rater ses examens, il se donne la mort

Un adolescent de 17 ans a été retrouvé mort dans un parc au Royaume-Uni.

Le jeune homme s’y est donné la mort en plein lockdown. Selon ses proches, il ne supportait pas la pression due à l’isolement et avait peur que le confinement influe sur ses résultats scolaires.

Le corps de Matthew Mackell, un étudiant de 17 ans, a été retrouvé sans vie dans un parc au Royaume-Uni. Le jeune homme, qui aspirait à devenir comptable, s’est donné la mort car il s’inquiétait que le confinement influe sur ses résultats scolaires, selon ses proches.

En effet, Matthew était en dernière année de lycée et avait décroché un stage de deux semaines dans une société américaine de gestion de placements à Londres. Après sa mort, sa famille a retrouvé un journal appartenant à l’adolescent et dans lequel il racontait craindre pour son avenir à cause du lockdown : « C’était assez sombre », raconte son frère Chris, âgé de 18 ans. « Je n’étais pas du tout au courant de ses inquiétudes. Je pensais même qu’il se débrouillait plutôt bien. Ces amis m’ont dit qu’il était l’élève le plus brillant de sa classe ».

L’étudiant passait ses journées à étudier et avait peur de rater ses examens : « Il craignait de se retrouver dans une situation sans issue. Je pense qu’il aimait l’école et qu’il était fier de lui », explique son frère au Daily Mail.

Sa famille, en racontant son histoire, souhaite sensibiliser les plus jeunes qui ne peuvent se rendre en cours depuis plusieurs semaines : « Ce n’est pas la fin du monde si vous n’êtes pas à l’école en ce moment. Si vous vous sentez déprimés et que vous avez besoin de parler, faites-le ! Vous n’êtes un fardeau pour personne », assure Chris.