Belgique: invalide, elle est menacée et frappée par son compagnon parce qu’elle «n’a pas fait la vaisselle»

Zoltan est poursuivi pour avoir frappé celle qui a été sa compagne durant 3 ans. Une scène de violence qui a entraîné la rupture du couple. Et ce, même si le prévenu affirme qu’il l’a « seulement empoignée par les épaules » et qu’ils sont tombés tous les deux au sol.

Les faits sont passablement désagréables. D’abord parce qu’on ne frappe pas sa compagne mais aussi parce que la circonstance aggravante de vulnérabilité a été visée par le parquet : Sarah (prénom d’emprunt), la victime, est invalide à 66 % depuis une lourde chute du 6e étage qui lui a endommagé le dos et l’a privée de l’usage d’une main.

>> C’est même ce handicap qui est au cœur des faits, semble-t-il. « Il a fait des remarques sur le fait que Sarah n’aidait pas au déménagement »

>> Il est aussi poursuivi pour avoir menacé sa compagne avec une arme de poing.

>> Le jugement sera rendu le 11 juin prochain.