Estelle Rattaire, maman de 25 ans, étranglée à mort avec un chargeur de téléphone

Le corps sans vie d’Estelle Rattaire avait été retrouvé le 14 mai dans son appartement de Saint-Didier-des-Vosges (88).

Cette maman de 25 ans avait été étranglée à mort avec le chargeur d’un téléphone portable.

Joss Gaye, 49 ans, père de l’ex-compagnon de la victime et donc grand-père de son fils de 4 ans, a été mis en examen pour meurtre commis en état de récidive.

Il avait déjà été condamné à 17 ans de prison en 2003 pour le meurtre d’Angélique, sa compagne de l’époque.

En 2001, Joss Gaye, alors âgé de 30 ans, avait rencontré cette étudiante, âgée à l’époque de 20 ans, alors qu’il cherchait un logement. Le couple s’était ensuite installé dans un appartement à Nancy où il l’a étranglée à mort en 2003.

Il avait été libéré le 24 septembre 2019, après avoir purgé l’intégralité de sa peine sans bénéficier d’aménagement de peine.

Il était alors hébergé au domicile de sa victime durant toute la période de confinement où il l’a étranglée à mort le 3 mai. Estelle Rattaire était maman d’un petit garçon de 4 ans.