CANADA : Bébé retrouvé mort au canada, l’ADN a parlé il s’agit de la mère de l’enfant

 

La police a fait appel à une firme américaine pour créer un portrait approximatif de la mère du bébé retrouvé mort dans un stationnement, la veille de Noël.

Près de deux mois plus tard, l’enquête piétine, a affirmé mercredi le sergent Martin Schiavetta, de l’unité des homicides de la police de Calgary.

Les policiers n’ont pas réussi à identifier la mère de l’enfant, malgré les douzaines de pistes proposées par le public après la conférence de presse du 26 décembre.

« On est vraiment dans une impasse au niveau de l’enquête. »

Martin Schiavetta, sergent, unité des homicides de la police de Calgary

La police ne sait pas si la mère est encore à Calgary ni comment elle se porte. Quand le bébé avait été retrouvé, plusieurs éléments indiquaient que la mère était probablement en état de détresse médicale. « On ne connaît pas l’état de santé de la mère en ce moment. C’est vraiment important », dit Martin Schiavetta.

La police n’a pas non plus déterminé la cause de la mort du bébé pour l’instant, mais elle continue de faire des examens médicaux dans l’espoir de trouver des réponses.

Utiliser l’ADN pour créer un portrait

Grâce à l’ADN de la mère retrouvé sur les lieux, la firme américaine a pu produire des portraits approximatifs de cette dernière à l’âge de 18 ans, de 25 ans et de 30 ans. Cette technologie a coûté environ 10 000 $, selon le sergent Schiavetta, qui affirme que ce n’est pas une somme démesurée dans ce genre d’enquête.

Une esquisse en noir et blanc du bébé, fait par le service de police. Il a des yeux et des cheveux foncés.
La police est toujours à la recherche de la mère du bébé retrouvé mort la veille de Noël à Calgary.   Photo : Service de police de Calgary

Selon la police, la mère aurait la peau pâle, avec des ancêtres qui pourraient être Autochtones ou Métis. Ses cheveux seraient soit brun foncé, soit noirs, et ses yeux, verts ou couleur noisette. L’image créée à partir de son ADN n’est pas définitive.

« C’est une approximation scientifique. Ce n’est pas exact », rappelle Martin Schiavetta.

Les services de police de Calgary demandent à toute personne détenant des informations au sujet de la mère ou du bébé de les contacter sans délai.

Source Radio Canada 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*