Un véritable tueur en série de jeunes filles interpellé 20 ans après les faits

Les corps sans vie de Jane Rimmer et Ciara Glennon, âgées d’une vingtaine d’années, avaient été découverts en 1997 en pleine campagne à Perth, en Australie.

Récemment, après plus de 20 ans d’enquête, les traces d’ADN masculin retrouvées sur les vêtements de Ciara ont matché avec celles d’un certain Bradley Robert Edwards.

Rien ne laissait présager que cet homme de 47 ans, bénévole dans un club d’athlétisme et beau-père dévoué, ait commis un tel crime.

Le suspect a été depuis placé en détention provisoire. Ses empreintes génétiques sont apparues dans un autre crime.

En 1995, une jeune fille de 17 ans avait été enlevée à Claremont, avant d’être violée dans le cimetière de Karrakatta.

Il y a également une autre affaire dans laquelle il est suspecté : celle de la disparition de Sarah Spiers le 26 janvier 1996.

Cette nuit-là, c’est la fête nationale en Australie. La jeune femme de 18 ans, a passé la soirée avec quelques amies dans une discothèque de Claremont. Depuis, on n’a plus aucun signe de vie.

Plus de 22 ans plus tard, cette affaire n’est toujours pas élucidée. Les enquêteurs auraient des éléments laissant à penser que Bradley est impliqué dans cette disparition.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*