Meuse : Des viols incestueux commis sur ces enfants en bas-âges

Aujourd’hui c’est ouvert le procès d’un homme originaire de Verdun dans la Meuse. Cette homme est accusé d’avoir violé ses enfants (inceste) ayant moins de 15 ans ainsi que d’être en possession d’enregistrement et vidéos de mineurs retrouvés chez lui durant l’enquête et en récidive.

Courant février 2016, les services de la répression des violences faites sur des personnes, de la Nouvelle-Zélande effectue un signalement de Police.

Selon l’Est-Républicain, l’un de leurs ressortissants ayant été interpellé pour de la détention et la diffusion d’images de mineurs à caractère pornographique et pédopornographique avec un Français. Tous les deux faisaient notamment partie d’un groupe de Chat sur le site « Kit Messenger ».

Au cours de leurs discussions, les deux personnes discutent d’un plan d’une horreur absolue. Celui de commettre des actes d’incestes, auprès de certain membres de leurs famille.

L’homme est rapidement suspecté et il sera retrouvé à son domicile de nombreux éléments de pédopornographies.

Toujours selon nos confrères, placé en garde à vue le 18 février 2016, il reconnaît en partie les faits, dont les agissements sur le fils de sa compagne âgé de 15mois et la nièce de cette dernière âgée d’un peu plus de deux ans au moment des faits. Il est alors mis en examen pour l’ensemble des faits reprochés.

« Cependant, selon moi, je n’ai pas violé ces deux enfants. Je reconnais en revanche l’agression sexuelle Je n’ai pas voulu leur faire mal », jure-t-il, caché derrière ses lunettes rondes. Penaud, le regard baissé, il n’a d’ailleurs pas regardé une seule fois les experts qui ont défilé à la barre.

Les débats sont publics afin que ce procès puissent être portés à la connaissance de l’opinion publique, et il reprendra Lundi pour se terminer mardi en fin de soirée.

Laisser un commentaire