Tribunal: Léo, bébé maltraité, mère et beau-père suspects

Entre Kevin, le père de Léo, et Wendy, sa mère, la situation était plutôt tendue depuis des mois: quitter sa femme et ses trois gosses -le petit Léo avait à peine 2 mois- pour se mettre en ménage avec… la cousine de sa compagne, ça ne facilite pas une séparation!

Alors, à chaque week-end, à chaque transhumance des trois enfants, c’était la même chose, d’un côté comme de l’autre. On examinait les gosses sous toutes les coutures, on photographiait le moindre hématome, la moindre contusion… et on déposait plainte. Lorsque Wendy récupère les enfants, le 30 juin 2014, Léo a effectivement un hématome sur la jambe: elle le photographiera avec son GSM, alors que Kevin l’a déjà photographié lorsqu’il a eu le petit la veille. Mais Léo a aussi la jambe extrêmement gonflée et sa mère l’emmène aux urgences. Les radios sont impitoyables: quatre fractures sur le petit qui souffre aussi de dénutrition et d’un retard de croissance.

La mère et le beau-père sont entendus, ils nient toute maltraitance, mais sont inculpés.

 Source Sud info.be

Laisser un commentaire