Disparition d’Athena Gervais: La police déploie de grands moyens pour retrouver la jeune fille de 14 ans

Les heures s’écoulent et toujours aucune nouvelle d’Athena Gervais, disparue depuis lundi midi à Laval (CANADA) , alors que les policiers et ses proches multiplient les efforts pour la retrouver.

Incapable de rester dans l’attente, le père de l’adolescente de 14 ans parcourt entre autres certains endroits en VTT dans l’espoir de faire la lumière sur cette affaire.

Disparition d’Athena Gervais: la police déploie son poste de commandement

«C’est difficile de rester sur place, c’est impossible. Le mieux que je peux faire c’est de patrouiller le secteur, les terrains boisés, de regarder chaque cours d’eau. Je demanderais aux citoyens, s’ils sont capables, de regarder sur leur terrain, de fouiller leur cabanon, pour réduire les recherches un peu», a expliqué Alain Gervais sur les ondes de LCN, jeudi matin.

Si les parents d’Athena ont dès le départ rejeté l’hypothèse de la fugue du revers de la main, son père s’avoue aujourd’hui partagé, même s’il ne voit pas ce qui aurait pu pousser sa fille à s’enfuir.

«C’est peut-être une fugue d’un après-midi ou d’une journée et, là, elle s’est peut-être mise dans une situation où elle n’a plus le contrôle. […] Elle habite chez sa mère et elles ont eu une super belle soirée la veille. Elle est partie le matin avec le gros sourire», explique M. Gervais, visiblement troublé par l’absence de sa fille.

«Il n’y a rien qui passe. On essaye de manger, on essaye de dormir… On dort d’un œil. J’ai dormi deux heures et je suis reparti pour patrouiller. Ce sont des angoisses totales.»

En guise de conclusion, Alain Gervais lance un message à sa fille si jamais elle l’entend : «Appelle ta mère, bébé, elle s’ennuie de toi», lâche l’homme, des sanglots dans la voix.

Hélicoptère et poste de commandement

Au cours des dernières heures, les policiers ont déployé les grands moyens afin d’obtenir dans informations dans cette affaire.

La police de Laval a installé son poste de commandement mobile à l’école Poly-Jeunesse, que fréquente Athena, hier, alors que l’hélicoptère de la Sûreté du Québec a survolé le secteur.

«Quand on a une affaire comme celle-là, avec une jeune fille de 14 ans qui n’a aucun antécédent de fugue et qui disparaît sans laisser de trace, aujourd’hui, la façon de travailler c’est d’aller au pire scénario», explique l’expert en affaires policières Jean-François Brochu.

Athena Gervais a quitté l’école lundi midi sans manteau et sans sac à dos. Elle n’aurait en sa possession ni argent ni téléphone cellulaire.

L’adolescente mesure 1,58 m (5′ 2 »), pèse 54,5 kg (120 lb) et a les cheveux et les yeux bruns. Elle arbore un piercing dans la narine droite. Au moment de sa disparition, elle portait son uniforme scolaire, soit un pantalon bleu foncé et un polo rouge. Elle avait aussi un chandail à capuchon de type «Hoodie» bleu foncé avec la lettre W et l’inscription WLKN.

Source TVA Nouvelles 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.