CANTAL: Les parents jugés pour violences sur leur enfant

Les parents ont été jugés au tribunal correctionnel d’Aurillac.

La petite fille prenaient des coups, des gifles, se faisait arracher les cheveux par ces parents. A la suite d’un signalement, auprès de la justice, l’enquête révélera que les parents faisaient subir des violences inouïes à leur enfant.

D’après La voix du canal :

Tels sont les propos rapportés par le président du tribunal lors de l’audience correctionnelle de jeudi dernier. Le couple qui a 4 enfants en commun était présent à l’audience. La mère reconnaît le tirage des cheveux mais nie les autres allégations : « c’est une enfant difficile, elle se sent rejetée. L’amour que j’ai pour elle est différent, c’était une grossesse non souhaitée. »

Au cours des débats, les services sociaux sont appelés à témoigner et se montrent inquiets pour la suite : « je ne suis pas rassuré par cette situation » indique le procureur de la république.

Pour sa part, l’avocate du couple plaide une relaxe « ils n’ont pas connu d’amour lorsqu’ils étaient enfants, et ce n’est pas si facile d’aimer lorsque l’on n’a pas connu cela. On accuse les parents de ne pas venir à des rendez-vous avec les consommateurs, mais comment peut-on venir quand l’on travaille la semaine et que l’on est prévenu que quelques heures avant. »

L’affaire a été mise en délibéré au 22 mars.

Laisser un commentaire