Charente : le corps trouvé dans un train vide serait celui d’un Libyen mort de froid

Suite à notre article de ce matin : Saintes : un cadavre découvert dans un train vide

Notre rédaction apprend que le corps retrouvé ce matin serait celui d’un ressortissant Libyen de 41 ans. L’homme pourrait être mort de froid.

Les examens pratiqués sur le corps par l’institut médico-légal de Poitiers n’ont cependant pas permis de certifier le décès ni la cause de celui-ci, selon le vice-procureur de Saintes Christelle Bellet. « Il n’y a pas de signe d’intervention violente d’un tiers », a-t-elle précisé. Cela dit, il apparaît difficile en l’état du corps, de pouvoir certifier la présence ou non d’un tiers, dans le cadre de sa mort, qui pourrait permettre ou non au parquet de s’investir d’une ouverture d’information judiciaire pour meurtre ou assassinat mais il n’apparaît pas pour l’IML qu’un tiers soit intervenu dans la mort de cet homme.

Le rapport médico-légal « précise que la datation de la mort a été rendue compliquée du fait des conditions météorologiques », d’après la magistrate. Le froid a eu un impact, soit en conservant le corps soit en occasionnant des brûlures par le givre ».Toujours selon ce rapport, « il n’est pas possible d’affirmer la cause du décès. Les hypothèses les plus probables sont un décès par hypothermie ou en lien avec une pathologie pulmonaire », ajoute-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.