L’interdiction de la fessée fait son retour dans le débat public

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé ce vendredi qu’elle s’engageait à soutenir une proposition de loi déposée par 29 députés visant à interdire les violences éducatives ordinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.