PAU : jugée pour le meurtre de son enfant de 18 mois

Une mère sera jugée entre les 19 et 22 mars par la cour d’assises de Pau pour le meurtre de son enfant âgé de 18 mois.

Dans la nuit du 21 au 22 juin, une fillette de 18 mois décède brutalement au domicile d’une famille de Bussunarits-Sarrasquette. L’enquête révélera que la fillette est morte étouffée dans son vomi et de mort naturelle.Avant de clôturer l’enquête, une étude de la personnalité de la mère de famille est effectuée par des experts. Il y sera révélé que la mère serait potentiellement atteinte du syndrome de Münchhausen Et que finalement la fillette ne serait pas décédé de mort naturelle mais d’un acte commis par un tiers.

Avec l’enquête poussée au plus large, par le parquet, et le juge de l’instruction, il y sera mis un terme aux agissements de la mère.

Elle aurait visiblement étranglé la fillette .Ainsi elle devra s’expliquer de ces agissements devant la cour d’Assises.

Les experts ont déterminés qu’il y avait probablement une altération de discernement au moment des faits. La cour remettrai donc en cause la responsabilité pénale de la jeune femme.

Le verdict est prévu dans les deux jours qui suivront ce procès.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.