Un bébé, tête rasée, abandonné devant chez sa mère

Une mère et son conjoint ont été condamnés à Troyes pour soustraction d’un enfant placé. La petite fille âgée d’un an a été retrouvée par la police sur le palier, en body, la tête rasée…

Tout commence quand cinq enfants, âgés de 1 à 13 ans, sont laissés par leurs parents chez leur grand-père, explique l’article de l’Est Eclair. Un grand-père qui vivote grâce aux Restos du cœur et noie ses soucis dans l’alcool. Les enfants vivent chez lui quelques mois, mais ils ont faim, sont sales, fatigués, couverts de poux, n’ont pas de vêtements adaptés et souffrent d’un cruel manque d’affection, assure le rapport d’enquête.

Les parents sont convoqués par le tribunal le mercredi 7 mars. Malika (prénom d’emprunt), la mère, sent que le placement va être prononcé. Jérôme, le conjoint de Malika, quitte l’audience et va chercher la petite. Malika retrouve sa fille chez elle. Elle ne la ramène pas malgré les appels des services sociaux. Le lendemain matin, la police débarque au domicile de Malika. Les policiers trouvent la petite fille sur le paillasson, devant la porte, en body sale. Sa mère lui a rasé la tête à la tondeuse. Elle ne porte pas de traces de coups.

Les deux conjoints sont amenés en garde à vue et passent en comparution immédiate.

La mère a été condamnée pour soustraction d’enfantprécise l’article de l’Est Eclair. Elle a écopé de huit mois de prison avec sursis et d’une mise à l’épreuve pendant deux ans. Le conjoint, déjà plusieurs fois condamné, a été plus lourdement sanctionné. Jérôme Darce a écopé d’un an de prison ferme. Il a été conduit en prison après l’audience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.