Anderlecht: il est séquestré pendant 10 jours par trois hommes

Les faits particulièrement violents se sont produits à Anderlecht, rue de Douvres. Un homme aurait été séquestré et torturé durant une dizaine de jours par trois de ses colocataires.

Selon le témoignage de la victime, qui avait la mâchoire cassée ainsi que de nombreuses traces de violences sur le corps, les suspects lui réclamaient une importante somme d’argent, à savoir 100.000 euros. Le mobile des faits se trouverait là. Selon Sudpresse, la victime, toxicomane, avait des problèmes d’argent et ne parvenait plus à payer sa part du loyer.

Le parquet de Bruxelles a confirmé que trois personnes avaient été placées sous mandat d’arrêt pour « d’otage avec tortures ». Les suspects nient en bloc.

Elément étonnant dans ce fait divers sordide: deux jours après le début de la séquestration, la victime serait parvenue à échapper à la vigilance de ses geôliers et aurait pris la fuite. Les preneurs d’otage l’auraient alors menacé avec un couteau et obligé à retourner dans l’immeuble. Une scène captée par un témoin, qui a directement prévenu la police. Une équipe serait alors venue sonner à la porte fin février pour venir aux nouvelles mais serait repartie, faute de réponse.

Source 7/7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.