Une jeune fille de 18 ans fauche mortellement un motard en lisant ses SMS au volant

Une jeune femme a comparu cette semaine devant le tribunal correctionnel de Thionville pour un accident mortel.

Le drame s’est produit dans la nuit du 24 septembre 2017 sur l’autoroute A31 près de Mondelange, en Moselle.

La prévenue, âgée de 18 ans, se trouvait au volant de sa voiture avec deux autres amies lorsqu’elle a violemment percuté le motard qui était devant elle. Elle ne l’a pas vu car elle échangeait des SMS tout en conduisant.

David Rodrigues est mort sur le coup, en percutant les barrières de sécurité de l’autoroute.

L’enquête a révélé que la jeune femme avait échangé onze textos en moins d’un quart d’heure, alors qu’elle roulait à 125 km/h, au lieu des 100 autorisés par son statut de jeune conductrice.

Elle a été condamnée mardi à 3 ans de prison, dont deux avec sursis.

Depuis la veuve de David Rodrigues veut sensibiliser les conducteurs aux comportements à risque au volant : « Rien ne me rendra mon mari. Mais je veux avancer maintenant et éviter que d’autres accidents comme cela se reproduisent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.