LE PONTET : Une femme avoue le meurtre d’une retraitée chez qui elle résidait

Après plusieurs heures passées à répondre aux questions des gendarmes de la brigade des recherches de la compagnie d’Avignon, il a fini par craquer. Hier, un homme âgé d’une cinquantaine d’années a avoué le meurtre d’une femme âgée d’environ 80 ans.

D’après ce que nous avons pu apprendre, cette dernière le logeait depuis une dizaine d’années à son domicile, au numéro 7 de la rue Racine, dans le centre-ville du Pontet. La victime était une personne affaiblie physiquement. Mère d’un homme engagé sous les drapeaux en Afrique, elle n’avait, selon nos informations, pas de membre de sa famille vivant à proximité.

Source le dauphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.