AFFAIRE TORRENT : Les jumeaux sont en lieu neutre en attendant le retour de leur père pour l’irlande

Le procureur de Clermont-Ferrand a expliqué que l’intervention des forces de l’ordre était motivée par le fait qu’Aude Torrent a refusé la médiation familiale internationale.

Vendredi soir, les gendarmes se sont rendus chez Aude Torrent, à Langeac, pour emmener Guillaume et Gabriel, âgés de 3 ans, confiés par la justice à leur père, Guillermo Fajardo-Arroyo, un Américain vivant en Irlande.

L’opération a été mouvementée: un collectif d’une centaine de personnes s’était rassemblé pour soutenir la mère des jumeaux.

Samedi, Éric Maillaud, le procureur de la République de Clermont-Ferrand, a expliqué que les enfants étaient désormais «dans un lieu neutre», dans l’attente que leur père les récupère, et « qu’ils vont bien ».

Selon lui, l’intervention des forces de l’ordre a été motivée par le fait qu’Aude Torrent a refusé la médiation familiale internationale.

Sour le Progrès 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.