Gironde. Une mère soupçonnée d’avoir inventé le viol de ses enfants

En novembre dernier, un père de famille avait été placé en garde à vue, accusé par son ex-femme d’avoir violé leurs enfants, à Pessac (Gironde). Les présumées victimes ont finalement avoué avoir inventé toute cette histoire sur ordre de leur mère et de son nouveau compagnon.

Une femme originaire de Pessac (Gironde) est poursuivie pour « dénonciation de faits imaginaires ». Elle est soupçonnée d’avoir inventé le viol de ses enfants pour nuire à son ex-mari, indique ce mardi 20 mars Sud Ouest.

Les enfants avouent avoir menti

Ces accusations datent du mois de novembre. La mère de famille, âgée de 30 ans, a porté plainte au commissariat contre son ancien époux, qu’elle accusait d’avoir violé leurs deux enfants. Placé en garde à vue, l’homme avait alors nié en bloc.

Les présumées victimes, qui ont été auditionnées par les policiers de la Brigade départementale de protection de la famille (BDPF), ont finalement reconnu avoir menti sur ordre de leur mère et de son nouveau compagnon. Le couple a été placé en garde à vue et comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.