GARD : Le prêtre se fait passer pour une ado pour obtenir des photos d’ados nu

Mercredi soir un prêtre du Gard a été placé en garde à vue et mis en examen pour s’être fait passer pour s’être fait passer pour une ado de 18 ans sur les réseaux sociaux aux fins d’obtenir des photos de jeunes filles dénudées.

Le Procureur de la République de Nîmes, Erick Maurel, a indiqué avoir requis la mise en examen de cet homme de 45 ans pour « corruption de mineurs » mais aussi « chantage », via un réseau social, des faits passibles de sept ans de prison.

Une perquisition s’est déroulée à son domicile, et la saisie de tout le matériel informatique a été ordonnée pour exploitation. Selon la dépêche du Midi l’homme d’église se cachait derrière des pseudos féminins pour détenir des clichés de jeunes filles. Le prêtre, qui n’aurait jamais rencontré physiquement ses victimes, est également suspecté d’avoir fait chanter un jeune en lui disant qu’il allait diffuser des images de lui dénudé sur les réseaux sociaux. Ce sont des parents, alertés par leur fils, qui auraient dénoncé les faits, permettant le déclenchement d’une enquête pénale à l’issue de laquelle les enquêteurs du groupement de gendarmerie du Gard ont réussi à identifier les adresses IP des ordinateurs utilisés par le prêtre. Les faits dénoncés sont récents et datent de 2016 et 2017.

Le prêtre a été nommé en septembre 2017 curé de l’ensemble paroissial de Marguerittes, Bezouce, Cabrières, Lédenon, Poulx et Saint-Gervasy dans le Gard. Auparavant, il exerçait son ministère à Sommières et Calvisson, toujours dans le même département.

Il a immédiatement été suspendu de ses fonctions par l’évêque. Dès maintenant et dans l’attente de la suite de la procédure, le prêtre est suspendu de toute responsabilité pastorale », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.