Procès Sophie Lionnet : le meurtrier présumé prétendait griller « un mouton »

Le 20 septembre 2017, les secours ont été alertés par les voisins qui voyaient d’importantes fumées se dégager du jardin des accusés.

Les pompiers se sont alors rendus au domicile de Sabrina Kouider, 35 ans, et d’Ouissem Medouni, 40 ans.

Thomas Hunt, pompier, a vu un barbecue où grillait du poulet ainsi qu’un feu de jardin.

En tentant d’éteindre le feu, il a découvert une main, un nez et s’est alors rendu compte avec effroi qu’il s’agissait d’un corps. Il a remarqué aussi des vêtements et des bijoux.

« J’ai demandé à l’occupant de la maison : « pourquoi brûlez vous un corps? » Il m’a répondu: « c’est un mouton » a raconté le pompier qui a trouvé Ouissem Medouni « très calme » et « résigné ».

Il a répété aux pompiers qu’il s’agissait d’un « mouton », affirmant même l’avoir acheté dans une ferme pour 150 livres (environ 170 euros).

Les deux Français sont jugés depuis lundi par la cour criminelle de l’Old Bailey à Londres. Ils plaident non coupables du meurtre de leur jeune fille au pair Sophie Lionnet, âgée de 21 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.