Toulouse : Condamnée à 3 ans de prison pour le meurtre de Laurent Baca, le fil de l’histoire en vidéo

Vendredi 23 mars 2018, la cour d’assise de Haute-Garonne a condamné cette Toulousaine de 31 ans pour homicide involontaire. 20 ans de prison avaient été requis. Les détails.

 C’est un soulagement pour Edith Scaravetti et sa famille. Mais c’est une douleur supplémentaire pour la famille de son ex-compagnon Laurent Baca, qu’elle était accusée d’avoir tué d’un coup de fusil avant de dissimuler, pendant trois mois, son corps sous une dalle de béton. Les faits s’étaient déroulés en août 2014 au domicile du couple, dans le quartier de Saint-Simon à Toulouse.Peu avant 16 heures, vendredi 23 mars 2017, la cour d’assise de la Haute-Garonne a condamné cette jeune femme de 31 ans, aide-ménagère et mère de trois enfants, à trois ans de prison pour « homicide involontaire ».

Pourtant l’avocat général avait requis une peine de 20 ans de réclusion criminelle contre la jeune femme. Le parquet envisagerai de faire appel de la décision selon nos informations.

Radio Capitole vous permet de remonter le temps, et de comprendre cette histoire tragique :

Laisser un commentaire