BOURGOGNE : Femme retrouvée morte dans les bois : le mari remis en liberté

« Pas raisonnable, pour l’heure, de maintenir la détention »

Une détention qui a pris fin ce vendredi quand la demande de libération formulée par l’avocat du suspect a été acceptée. Interrogée par nos confrères de l’Yonne républicaine, le procureur de la République d’Auxerre, Sophie Macquart-Moulin, explique les raisons de cette libération. « Il est toujours mis en examen. Dans la mesure où les premières investigations n’ont pas permis notamment de mettre en lumière les causes du décès, et, au vu des éléments, il n’était pas raisonnable, pour l’heure, de maintenir la détention de Monsieur Youssfi. Les investigations se poursuivent. »

Le mari a toujours clamé son innoncence

Toujours suspect donc, l’époux clame son innocence depuis la découverte du corps de sa femme. Le 24 octobre dernier, son avocat témoignait de l’état d’esprit de son client. «Il dit n’être aucunement coupable de cette très grave accusation à son encontre. Il est assez désespéré d’avoir à la fois appris qu’on avait découvert le cadavre de sa femme et qu’il devait aller en prison. Il est même anéanti par cette situation. Jusqu’à présent, c’était une disparition sans cadavre. Là, il y a un cadavre et cela devient un meurtre. Donc, la logique classique, c’est de dire que c’est le mari. Mais les charges sont, pour moi, très légères », assurait alors Me Revest.

Source le Bien Public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.