ROUEN: Avec « Angela » les femmes victimes de harcèlement peuvent se réfugier dans un bar

Désormais, les femmes victimes de harcèlement dans la rue pourront trouver refuge dans un bar partenaire en demandant Angela.

L’opération “Angela” vient d’être lancée à Rouen pour aider les femmes victimes de harcèlement dans un lieu public. Le concept est simple : elles pourront trouver refuge dans un bar partenaire en demandant “Angela“. Elles seront alors protégées par le personnel de l’établissement, qui appellera les forces de l’ordre si nécessaire.

UNE MESURE INÉDITE

En tout, près de 22 bars de Rouen ont déjà souscrit à cette opération inédite. Pour signifier leur appartenance à ce dispositif, ces établissements auront des affiches et des auto-collants oranges sur leur devanture. Grace à ce mot de passe “Angela”, une femme se sentant en danger pourra discrètement demander de l’aide sans attirer l’attention de son agresseur.

Cette initiative a été créée par le Collectif féministe étudiant de Rouen. L’idée provient toutefois d’une campagne similaire lancée au Royaume-Uni en 2016, qui se nommait alors “Ask for Angela” (“Demandez Angela”). D’après l’une des fondatrices du collectif féministe, ce dispositif se justifie par le fait que :

Les victimes n’ont pas forcément l’idée de se réfugier parce qu’elles sont sidérées et apeurées par la situation.

Cette initiative aurait déjà permis de sortir d’affaire de nombreuses femmes dans des situations délicates. Ainsi, une serveuse dans l’un des bars partenaires raconte une expérience à ce sujet :

 Je trouve que c’est une très bonne idée d’avoir mis tout cela en place, d’autant que l’affiche a servi une fois : une de nos clientes s’est réfugiée dans le bar alors qu’un homme la suivait. On a pu la réconforter et la garder à l’abri. C’est une initiative à valoriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.