Affaire Lelandais : son téléphone a borné au même endroit qu’Adrien Fiorello, un autre disparu

Il se pourrait bien que Nordahl Lelandais soit impliqué dans une autre affaire de disparition… Qui remonte à 2010.

Le parquet de Grenoble a rouvert le dossier de la disparition d’Adrien Fiorello, dont on a perdu toute trace depuis 2010. En effet, son téléphone a borné à Chambéry au moment de sa disparition, alors qu’il était censé être en déplacement à Saint-Etienne. Au même moment, Nordahl Lelandais rôdait à quelques pas seulement.

DES DOUTES QUI MÉRITENT D’ÊTRE VÉRIFIÉS

Alors que Nordahl Lelandais a avoué avoir assassiné la petite Maëlys et que les soupçons qui pèsent sur lui dans l’affaire du meurtre d’Arthur Noyer sont de plus en plus lourds, un nouveau cas de disparition pourrait bien également lui être attribué.

En effet, un jeune homme de 22 ans, nommé Adrien Fiorello, a disparu le 6 octobre 2010 alors qu’il se rendait à l’université à Saint-Etienne. L’enquête, qui n’avait donné aucun résultat concluant, avait toutefois permis de localiser son portable à Chambéry le jour de sa disparition. Une information qui étonne beaucoup sa mère :

Ce qui nous a surpris c’est qu’Adrien n’avait absolument rien à faire sur Chambéry à l’époque. Nous n’avons rien qui puisse nous prouver qu’il devait aller là-bas. Mais puisque le téléphone a été localisé là-bas il s’est certainement passé quelque chose.

Au même moment en 2010, Nordahl Lelandais se trouvait également à Chambéry. Il venait alors d’être renvoyé de l’armée pour son comportement déplacé. L’enquête permettra de déterminer s’il y a d’autres liens entre Lelandais et Adrien Fiorello.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.