Val-d’Oise : une adolescente enlevée sur le chemin de l’école à Goussainville

Stupeur et émotion à Goussainville (Val-d’Oise). Ce mardi, une jeune fille de 17 ans d’origine sri-lankaise a été enlevée sur le chemin de l’école. Peu avant 8 heures du matin, D., élève du lycée Romain-Rolland a été embarquée de force dans une voiture par trois individus, à l’angle de l’avenue Hoche et de l’avenue de Genève, non loin de la piscine intercommunale.

L’alerte aurait rapidement pu être donnée grâce aux témoignages de deux personnes qui se trouvaient à proximité de la scène. Depuis, sa famille est sans nouvelle d’elle. Une enquête a été confiée à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles.

Ses camarades de classe appellent à un rassemblement

Ce week-end, des amis et des camarades de classe de la jeune fille ont lancé en ligne un appel à un rassemblement devant son lycée ce mardi à 17 heures pour marquer la première semaine de sa disparition.

« C’est un moyen de soutenir la famille mais aussi de dire qu’on est forts et qu’on ne laissera plus une telle chose se reproduire », peut-on lire sur l’annonce. « Ce n’est pas nous qui avons lancé le mouvement mais ça nous touche. On remercie tous les gens qui nous aident et surtout la police qui travaille beaucoup pour nous la ramener », affirme la famille.

Car face à un tel événement, les réactions sont nombreuses et vives. Dans son établissement, notamment. L’équipe pédagogique a d’ailleurs rapidement posté un message pour tranquilliser un peu les enfants sur la messagerie interne du lycée. « Ils nous précisaient ce qui s’est passé pour éviter les rumeurs et bien dire que le kidnappeur visait quelqu’un en particulier, que ce n’était pas un rôdeur qui voulaient s’en prendre à tout le monde et n’importe qui », précisent des élèves.

Un membre éloigné de la famille serait soupçonné

Un peu plus tard, un appel à témoins non officiel pour retrouver la jeune femme était également largement diffusé sur les réseaux sociaux, relayé par des proches et des anonymes demandant à tous ceux qui auraient des informations permettant de la retrouver de se rapprocher de la police. Une photo, présentée comme celle d’un des individus recherchés, accompagnait certains posts.

Selon nos informations, parmi les personnes soupçonnées de cet enlèvement figurerait un membre éloigné de la famille de la jeune fille déjà connu des services de police. Amouraché de la lycéenne, il aurait déjà fait part de sa volonté de l’épouser de gré ou de force contre l’avis de tous et surtout de la principale intéressée. Ce dernier aurait même été jusqu’à contacter la famille pour se vanter de son méfait.

« Elle n’a jamais voulu de lui. Elle avait déjà un petit copain depuis un an. Nous sommes très inquiets », souligne une de ses proches au Parisien. Ce dimanche, le parquet n’avait pas donné suite à nos sollicitations.

Source LP 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.