Viols et agressions sexuelles : deux affaires et un ancien élu local à la cour d’assises du Lot

La cour d’assises du Lot se réunit toute cette semaine au palais de justice de Cahors pour examiner deux affaires de viols et d’agressions sexuelles.
Le premier dossier, jugé les 26, 27 et 28 mars, porte sur des faits de viols et d’agressions sexuelles sur mineur. Des faits commis entre le 1er janvier 2011 et le 31 juillet 2014 dans le secteur de Montdoumerc.

La victime, un mineur âgé d’une dizaine d’années au moment des faits, s’est confiée à sa mère fin 2015. Il a été auditionné par les services de police et des psychologues spécialisés.

L’accusé, le nouveau mari de sa grand-mère maternelle, a été interpellé en janvier 2016 et placé en détention provisoire à la prison d’Agen. Le procès devrait se tenir à huis clos. Me François Faugère, du barreau de Cahors, et Me Guillaume Faugère, du barreau de Toulouse, sont les avocats des parties civiles, le mineur et sa mère.

L’ex-maire de Belmont-Sainte-Foi à la barre

Le deuxième dossier sera jugé les 29, 30 et 31 mars. L’affaire avait fait  grand bruit lorsqu’elle avait éclaté voilà un peu plus de trois ans.

L’accusé, Éric Salgues, était alors maire de Belmont-Sainte-Foi, fraîchement réélu. Il comparaîtra cette semaine pour des faits de viol et agressions sexuelles commis en 2014 et quelques années avant sur des femmes majeures à Belmont-Sainte-Foi. Une des victimes aurait décidé de parler en 2014, enclenchant le processus judiciaire.

Mis en examen et envoyé en détention provisoire pendant quelques jours en décembre 2014 avant d’être placé sous contrôle judiciaire, l’élu avait nié les faits qui lui étaient reprochés. Les trois victimes seront défendues par Me Lynda Tabart et Me Hélène Kokolewski, l’accusé par Me Laurent Belou.

Source la DPM

1 thought on “Viols et agressions sexuelles : deux affaires et un ancien élu local à la cour d’assises du Lot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.