Nantes : torturée et séquestrée par son ami, elle s’échappe du 9e étage grâce à un drap

Une jeune femme de 18 ans, torturée et séquestrée pendant trois jours, a réussi à s’enfuir en nouant un drap au balcon d’un appartement d’un immeuble de Saint-Herblain. Son petit ami a été arrêté et sera jugé ce mardi.

Une jeune femme de 18 ans, séquestrée, frappée et torturée durant plusieurs jours, est parvenue à s’échapper samedi après-midi d’un appartement situé au 9e étage d’un immeuble de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), rapporte Presse-Océan.

Selon le quotidien régional, après trois jours d’un véritable calvaire, la jeune femme a pris tous les risques pour fuir son petit ami et bourreau, avec qui elle vivait depuis dix mois.

Elle a réussi à nouer un drap pour descendre à partir du balcon de l’appartement et se réfugier chez sa voisine du 8e étage de cet immeuble situé boulevard Marcel-Paul.

Les pompiers l’ont découverte et prise en charge en état de « sidération », explique Presse-Océan.

Trois jours de calvaire

La jeune femme a raconté avoir été frappée avec une tringle et des câbles, avoir eu la main plongée dans de l’huile bouillante et le crâne en partie rasé, précise France Bleu Loire Océan. Elle avait le corps couvert de bleus et le visage tuméfié.

Son incapacité totale de travail (ITT) a été évaluée à 30 jours par un médecin.

Peu après son évasion, son petit ami a été arrêté et placé en garde à vue. Agé de 24 ans, en situation irrégulière et déjà connu des services de police, le jeune homme aurait reconnu une partie des faits tout en évoquant une soirée très alcoolisée.

Il sera jugé ce mardi en comparution immédiate à Nantes, pour « séquestration et violences volontaires sur concubine avec ITT de plus de 8 jours ».

LP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.