Il est arrêté une seconde fois pour viol a 5 jours de son procès pour les mêmes faits

Déjà renvoyé devant le tribunal pour avoir eu une relation avec une de ses élèves, Philippe Ghanty, 34 ans, a été placé en garde à vue sur l’île de la Réunion pour répondre de faits de viols sur une enfant de 8 ans…
Agé de 34 ans, Philippe Ghanty est en garde à vue depuis mardi à La Réunion.

Il est visé par une plainte pour viol et agression sexuelle sur une enfant de 8 ans.

En février, il avait déjà été arrêté pour avoir eu une relation avec une ado de 14 ans.

Selon nos informations, il répond aux questions des policiers. Mais « il nie catégoriquement ». A cinq jours de son procès pour avoir eu une relation avec une de ses élèves de 14 ans, un professeur d’anglais est en garde à vue, depuis mardi matin, à Saint-Denis de la Réunion dans une autre affaire de mœurs. Il doit, cette fois-ci, répondre de viol et d’agression sexuelle sur une enfant de 8 ans ainsi que de menaces de mort, a appris 20 Minutes de source judiciaire.

Une pénétration digitale et des menaces de mort
Selon nos informations, les faits pour lesquels il a été placé en garde à vue, ce mardi, remontent au mois d’août 2008. C’est la sœur de son ex-compagne qui a déposé plainte. Âgée de 8 ans à l’époque, elle assure avoir été victime d’agressions sexuelles de la part de Philippe Ghanty alors qu’ils étaient aux États-Unis. Elle prétend qu’il lui a également imposé une pénétration digitale quelques jours plus tard alors qu’ils se trouvaient, chez lui, en région parisienne. Puis, il l’aurait menacée de mort pour éviter qu’elle ne parle.
À peine majeure aujourd’hui, la jeune femme aurait décidé de parler après avoir découvert, début février, que Philippe Ghanty était visé par une plainte pour avoir eu une relation avec une de ses élèves alors qu’il enseignait l’anglais dans un collège de Saint-Denis de la Réunion.

Laisser un commentaire