JUSTICE : 8 et 15 Ans de prison pour un assasinat organisé par une mère et son fils contre un mari et un beau-père

La cour d’assises du Pas-de-Calais a condamné ce lundi une mère et son fils à quinze ans de réclusion et huit ans d’emprisonnement, pour l’assassinat de Didier Lohez, mari de la première et beau-père du second, en mars 2015, à Ostreville, près de Saint-Pol-sur-Ternoise.

«  Je pense que c’est une décision sévère, mais nous avons craint pire  », explique Me Dubout qui défendait le beau-fils de la victime. Et après les sévères réquisitions de vendredi, aussi. L’avocate générale avait demandé 22 et 12 ans de prison, ainsi que le retrait de l’autorité parentale de la mère sur ses trois autres enfants, âgés de treize et cinq ans. «  Cela signifiait qu’ils seraient devenus pupilles de la nation, donc adoptables  », s’étranglait Alice Cohen-Sabban.

Elle a donc pris un soin tout particulier à convaincre la cour d’assises que c’est le contraire de ce que souhaitaient les enfants. À l’audience, en milieu de semaine dernière, les jumeaux de treize ans avaient affirmé leur désir d’être «  tous réunis, enfin  ». La mort violente de leur père laisse évidemment un traumatisme profond, mais également le climat de violence dans lequel ils ont grandi. «  On avait toujours peur  », dit le gamin, évoquant les coups qui pleuvaient.

Le jeune homme, qui a déjà purgé trois ans de détention, pourrait négocier une libération conditionnelle dans un an ou deux, sa mère aura encore plusieurs années à attendre. Personne, ce lundi soir, n’envisageait de faire appel de cette décision.

Source la VDN 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.